Le premier stage de ressourcement pour joueurs en difficulté

La sortie d’un problème de jeu est une voie plutôt longue et complexe, marquée par des retours au jeu. D’ailleurs, les joueurs essayent souvent d’arrêter de jouer… en vain.

En réalité, la « sortie » d’un jeu obsessionnel nécessite au préalable une période minimale de 6/9 mois, ne serait-ce que pour calmer cette excitation forte que procure… la seule idée d’aller jouer. La transition vers une vie sans un jeu omniprésent est donc délicate à gérer ; aussi mieux vaut s’y préparer et s’organiser en conséquences. 

Pourquoi le joueur a des difficultés à changer sa pratique de jeu...

Le jeu, activité qui accroche

Les joueurs ont souvent du mal à maîtriser leur pratique et n'hésitent pas à alterner périodes d' abus de jeu et phases neutres, le temps généralement de retrouver une situation financière moins instable. Ce n'est qu'après une succession d'échecs continus,  lorsque l'on accumule les factures impayées, quand le quotidien est lourdement pénalisé, que se pose le véritable dilemne d'un éventuel arrêt du jeu.